La version de votre navigateur ne prend pas en charge ce contenu, votre expérience ne sera pas optimisée. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous êtes un professionnel ? Nous avons une solution sur mesure pour vous. Découvrez Watco pour les pros en cliquant ici
x

Comment ragréer un sol en béton ?

 

Le ragréage d'un sol en béton consiste à l'aplanir et à le rendre lisse, l'objectif est de corriger les imperfections de votre sol et de pouvoir appliquer par la suite si besoin un revêtement de sol ou une peinture. Dans cette note de l'expert, nous partageons avec vous tous les secrets du ragréage béton.

Ragréage béton - Qu'est ce que c'est ?

Votre sol en béton présente des imperfections telles que des bosses ou des creux ? Vous avez remarqué des différences de niveaux sur votre sol ? Il vous est donc fortement conseillé d'effectuer un ragréage béton.

"Pour une réparation inférieure à 10mm, le plus souvent le ragréage est idéal. Il consiste en une poudre à base de ciment, mélangée à de l'eau. Ce mélange est lisse et permet de rattraper votre niveau. Les propriétés autolissantes du ragréage vont permettre de se répandre de façon homogène sur la surface. L'idéal est de ne pas dépasser une épaisseur de 10mm afin d'avoir un séchage uniforme et rapide". -Peter, Chimiste chez Watco

Ragréage béton - Méthode générale d'application

  • Étape 1 : la préparation du sol en béton

Assurez-vous que votre sol est propre, sec et sans poussière. Pour les tâches de gras, utilisez un dégraissant de sol qui viendra chercher les marques les plus tenaces. Un sol mal préparé empêche une bonne adhésion du ragréage; il vaut mieux donc y prêter une grande attention. On ne le répètera jamais assez mais 50% de la réussite de l'application d'un produit sur un sol passe par une bonne préparation !

A noter que :

  • Un ragréage béton ne peut se faire sur une surface humide sinon le produit n'accrochera pas la surface.
  • Un ragréage béton ne peut réussir que si la porosité est adaptée à ce genre de travaux : ce paramètre affecte fortement son adhésion. En effet, un béton très poreux est un béton fragilisé qui a besoin d'un traitement préalable avant la pose d'un ragréage comme l'application d'un primaire ou d'un durcisseur de surface.

Appliquez un primaire d'accrochage permet une adhérence optimale du ragréage béton au sol. Pensez à protéger le bas des murs avec un ruban de masquage.

  • Étape 2 : préparation du mortier de ragréage

Un mortier de ragréage se compose généralement de poudre à mélanger avec de l'eau. En fonction des indications du produit, pensez à calculer la quantité de mortier nécessaire et les proportions d'eau à ajouter à l'aide des indications de la notice du produit choisi. Il existe cependant aussi des ragréages à base de résine sans eau. Dans ce cas, pas besoin de mesurer la quantité d'eau et la résistance mécanique est bien supérieure. Mélangez tout à l'aide d'une perceuse avec agitateur jusqu'à l'obtention d'un mélange et d'une couleur homogène.

  • Étape 3 : application du mortier de ragréage

Une fois le mortier mélangé, il suffit de le verser directement sur le sol et pour le répartir sur la surface, utilisez un platoir. N'hésitez pas à passer le rouleau débulleur 3-4 fois dans des directions différentes pour enlever toutes les petites bulles d'air.

S'inscrire