La version de votre navigateur ne prend pas en charge ce contenu, votre expérience ne sera pas optimisée. Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Vous êtes un professionnel ? Nous avons une solution sur mesure pour vous. Découvrez Watco pour les pros en cliquant ici.

La mise aux normes des espaces culturels : l'accès à la culture pour tous

 

En dix ans, la fréquentation des espaces culturels a augmenté de plus de 50%. Bibliothèques, parcs, musées, châteaux et autres bénéficient de l’amélioration des conditions d’accès à la culture. 61% de la population française a effectué une visite culturelle dans l’année. Ces chiffres démontrent qu’afin d’accueillir au mieux cette population, les infrastructures doivent être adaptées et accessibles à chacun.

La question de l’accessibilité est un élément primordial du dynamisme des espaces culturels. Loin des besoins spécifiques des personnes à mobilité réduite, les nombreux aménagements effectués sont profitables à d’autres publics. Ainsi, une rampe d’accès pour personnes handicapées profitera également à des personnes âgées ou accompagnant des enfants. Un marquage au sol efficace intéressera l’ensemble des visiteurs. Les axes d’aménagement sont sensiblement les mêmes que pour la mise aux normes des ERP et, encore une fois, servent au bien de tous les visiteurs.

La présence d’un parking accessible à tout le monde est un élément indispensable au confort des espaces culturels. De nombreuses solutions s’offrent à vous afin de bien délimiter les places de parking réservées aux conducteurs valides de celles réservées aux personnes à mobilité réduite. Une peinture de marquage délimitera facilement les places, tandis qu’un pochoir symbole handicapé et une peinture aérosol suffiront à réserver un espace pour les personnes handicapées. Cet emplacement devra être libre de tout obstacle et protégé de la circulation automobile. Il devra être situé près de l’entrée principale et relié par un cheminement accessible. Si le parking n’est pas à proximité, il est peut être judicieux de créer un espace « dépose minute ». Une fois de plus, un aérosol de traçage fera l’affaire.

L’accès à l’entrée du bâtiment est également sujet à des aménagements. Si l’entrée dispose de marches, pensez à y installer une rambarde de sécurité ainsi qu’à installer/réaliser une rampe d’accès. Si vous souhaitez une solution durable et résistante, l’utilisation d’un mortier de réparation est conseillée. De plus,  pensez à signaliser la première marche avec une peinture visible afin de prévenir du changement de niveau.

Une fois à l’intérieur du bâtiment, pour une plus grande sécurité, il faudra veiller à apporter une attention toute particulière à la qualité des revêtements de sol. Les cheminements doivent être en revêtement dur et plat et ne pas être glissants. Pour cela, vous pouvez utiliser une peinture de sol antidérapante pour piéton ou encore des rubans antidérapants. Pour les escaliers, il est important de signaler leur présence par une bande. L’utilisation de nez de marche et de contremarches sur la première marche permettra de créer un contraste visuel avec le reste des escaliers. Vous pouvez également placer des dalles podotactiles dans le sens de la descente pour avertir de la rupture de niveau.

Produits utilisés

Voir plus de Conseils d'Experts

S'inscrire